Aqui Radio Andorra

:: Inauguration de Radio Andorre.
L'année 1939 marque l'aboutissement de nombreuses années de tergiversations politiques avec l'inauguration de RADIO ANDORRE en septembre. Le gouvernement français délègue son ministre des travaux publics, Anatole de Monzie pour inaugurer la station par un vibrant discours. La langue de bois n'est donc pas l'apanage de nos hommes politiques contemporains. Malheureusement, ce début laborieux se fait sous une mauvaise étoile puisque 3 semaines après le lancement de la station, elle est obligée de suspendre ses émissions. La France vient de déclarer la guerre à l'Allemagne et le fondateur de la station, Jacques Trémoulet tient à préserver la neutralité de sa station.

17 février 1939 : Jacques Trémoulet, conformément à l'accord signé avec Stanislas Puiggros, peut dorénavant obtenir tous les pouvoirs. Stanislas Puiggros est nommé Directeur de Radio Andorre mais c'est Jacques Trémoulet qui dirige officieusement et réellement la station.

8 juillet 1939 : Le cahier des charges fixé par le gouvernement français est rédigé. Il est soumis au délégué permanent de la Mître qui y apporte tellement d'amendements inacceptables pour la France que ce cahier des charges ne sera jamais ratifié par les autorités andorranes. Les travaux de construction de l'émetteur sont terminés.

3 août 1939 : Les deux co-princes donnent leur accord au démarrage des essais de la station.
Les premiers essais sont effectués avec 35 kw de puissance.

7 août 1939 : Les essais de RADIO ANDORRE sont inaugurés officiellement. On entend pour la première fois le célèbre "Aqui Radio Andorra". Le premier studio de la station est encore provisoirement installé dans le bâtiment émetteur d'Encamp.

28 août 1939 : Les essais sont interrompus par Jacques Trémoulet en raison de la situation internationale. Il demande au ministère des affaires étrangères de fixer des règles de fonctionnement pour Radio Andorre en cas
de conflit. La presse hostile à Radio Andorre fait état d'un incident technique qui a détruit les condensateurs.

3 septembre 1939 : La France et l'Angleterre déclarent la guerre à l'Allemagne.

 

:: Cinq heures de programme par jour.
Les trois semaines de programmation de Radio Andorre en 1939 sont destinées essentiellement à roder la station, et l'émission reste expérimentale. Elle ne dure que cinq heures par jour et se compose essentiellement de musique. A l'image des autres postes de la Radiophonie du Midi, les genres musicaux se succèdent de 1/4 d'heure en 1/4 d'heure, privilégiant la musique de variété, l'accordéon, la musette, le bel canto et l'opérette. La volonté des responsables de la station est de lancer une radio musicale. Radio Andorre peut ainsi être considérée comme la première radio musicale française, au sens où on l'entendra dans les années 80 : une radio sans bla-bla, sans info, avec uniquement des disques. Les émissions d'essai ne durant qu'une vingtaine de jour, seuls les techiciens et opérateurs du son seront en place à l'émetteur, à la fois pour rôder l'émetteur SFR mais aussi pour passer les disques.
 

Techniciens en 1939
La première équipe de techniciens de la station en 1939 :
M.Josep Mas Palmitjavila, responsable des travaux, M. Laval, Chef de Poste et M. Victorià Segalàs i fité, technicien.

Co-propriétaires :
Stanislas PUIGGROS
Jacques TREMOULET

Directeur :
Etienne LAFFONT

Techniciens à l'émetteur :
M. LAVAL, chef de Poste
Lucien KILLMAYER
Josep Mas PALMITJAVILA
Victorià SEGALAS I FITE
Daniel MARTINET

 

Type

Date

Descriptif

Source

Articles de Presse

8 août 1939

M. De Monzie en Andorre. Le ministre des travaux publics inaugure la période d'essais du poste Radio-Andorre
Article de la Dépêche de Toulouse, relatant l'inauguration de Radio Andorre
(636 ko)

La Dépêche de Toulouse
Archives de la Dépêche du Midi
Archives Jean-Marc Printz

septembre 1939

Le poste "Radio-Andorre"
Ses caractéristiques. L'accueil andorran

Second article de la Dépêche décrivant avec plus de détail les caractéristiques de Radio Andorre, mais pas un mot sur le programme.
(756 ko)

La Dépêche de Toulouse
Archives de la Dépêche du Midi.
Archives Jean-Marc Printz

Photomontage de la construction de l'émetteur :
cliquer ici

page précédente

1937
1938
1940
1941

page suivante

Plan du site
Infos site
Sources
Email
Retour homepage