Aqui Radio Andorra





:: La zone sud de la France est occupée, Radio Andorre poursuit ses émissions.
Le 11 novembre 1942, les troupes allemandes envahissent la France "non occupée". L'Andorre n'est évidemment pas concernée par cette invasion allemande et la principauté conserve sa neutralité. Radio Andorre poursuit donc ses émissions sans y apporter le moindre changement et sans faire aucune allusion à cet évènement. Cette poursuite des émissions après novembre 42 sera un des reproches qu'on fera à ses dirigeants à la Libération, assimilant la station aux autres organes de presse de l'ex zone "non occupée" ayant collaboré avec l'occupant. C'était oublier que Radio Andorre n'était pas située en France.

:: Jacques Trémoulet devient administrateur de la SOFIRA qui crée Radio Monte-Carlo aux cotés des Allemands et des Italiens.
Le 7 novembre 1942 est créée la SOFIRA (Société Financière de Radio), chargée de contrôler pour le compte de l'Etat français (Vichy) des radios privées dont la future "Radio Monte-Carlo" qui verra le jour en 1943. Jacques Trémoulet, propriétaire de Radio Andorre, de Radio Toulouse et d'autres postes privés de province est également Président de la Fédération Nationale des Postes Privés. A ce titre, il devient membre du Conseil d'Administration de la SOFIRA et représente cette société aux Conseil d'Administration de Radio Monte-Carlo. Les autres sociétés présentes à la tête de la station monégasque sont : Interradio (Deutsche Auslands Rundfunk Gesellschaft Interradio) dirigée par Léo Eigner et l'IEAR (société nationale italienne). Evidemment, ces fréquentations de Jacques Trémoulet lui seront reprochées également à la Libération. D'autant qu'on le voit sur différentes photos prises avec des officiels allemands. On prêtera à Léo Eigner l'intention de contrôler Radio Andorre pour le compte d'Interradio, l'organisme nazi chargé de contrôler les radios à l'extérieur du Reich. Jacques Trémoulet entretiendra avec lui des relations cordiales mais ne cèdera jamais à ses propositions et saura toujours préserver l'indépendance de Radio Andorre.

Février 1942 : L'ambassade allemande à Vichy prend contact avec Jacques Trémoulet pour pouvoir utiliser l'émetteur de Radio Andorre la nuit en vue de diffuser le service télégraphique de l'agence d'information Radio Mondiale. Radio Mondiale est une agence contrôlée par les allemands mais dont le siège est à Lisbonne. Elle diffuse de l'information via les ondes courtes à de nombreux quotidiens européens. Jacques Trémoulet multiplie les arguments techniques et parvient à déjouer cette tentative.

19 juin 1942 :
Cette fois c'est par le biais d'un courrier envoyé par le rédacteur en chef du service français de Radio Mondiale que la demande de location de l'antenne est reformulée. La réponse de Jacques Trémoulet, datée du 26 janvier 1942, sera la même.

octobre 1942 :
La société allemande Inter-Radio propose à Radio Andorre 80000 pesetas par mois pour pouvoir diffuser deux bulletins d'information quotidiens. Les négociations durent plus d'un an pour ne jamais aboutir.

7 novembre 1942 : Création de la SOFIRA qui gèrera en 1943 Radio Monte-Carlo.

11 novembre 1942 : Les allemands envahissent la zone non occupée.

 


 


Aucun changement notable des programmes de Radio Andorre en cette année 1942. La station continue à diffuser de la musique présentée en espagnol et en Français par deux speakers et deux speakerines. Victoria Zorzano fait les annonces en espagnol. L'émission à succès de la station "le quart d'heure de l'auditeur" passe d'un quart d'heure à trois quart d'heure et prend le titre de "Concert de l'auditeur". Elle est maintenant agrémentée de dédicaces. Les messages personnels seront lus à l'antenne par la speakerine et resteront très anodins contrairement à ceux de la BBC dont la vocation est de renseigner la résistance.

Samedi 1er août 1942

19h00

Musiques de films

19h15

Avec Charles Trénet

19h30

Musique de chambre

20h00

Concert de l'auditeur

20h45

Airs de Zarzuelas

21h00

Tangos avec refrains

21h15

Le concert de l'auditeur

22h00

Bal Musette

22h15

Musique Bohémienne

22h30

Choeurs divers

22h45

Musique de danse

Mercredi 16 décembre 1942

19h00

Musette

19h15

Concert de l'auditeur

21h00

Paso-dobles

21h15

Fantaisies d'opéras

21h30

Chansons de films

21h45

Musique de danse

 

page précédente

1940

1941

1943

1944

page suivante

Plan du site

Infos site

Sources

Email

Retour homepage