Aqui Radio Andorra





 


:: La concurrente andorrane de Radio Andorre est née.
Après quatre ans de péripéties, la SOFIRAD, société contrôlée par l'Etat français, arrive enfin à concrétiser son projet "Andorradio", station destinée à concurrencer Radio Andorre sur son territoire.
Andorradio diffuse sa première émission le 18 septembre 1958. Elle émet avec une puissance de 200 kW (contre 60 kW pour Radio Andorre) durant quelques heures par jour. Cette naissance se fait avec une relative discrétion du coté français mais provoque à nouveau des remous en Andorre. De nombreux Conseillers des Vallées, toujours hostiles à cette radio, démissionnent pour protester contre cette mise en service. Le co-prince espagnol indique qu'il a donné son autorisation uniquement pour des émissions d'essai à raison de 2 heures par jour. L'Assembla Magma du Peuple andorran est une nouvelle fois appelée à se réunir. Elle désapprouve l'émission d'Andorradio mais l'autorise à poursuivre des essais, sans publicité ni information à raison de deux heures par jour et désigne une commission qui sera désormais chargée de régler les problèmes de la radiodiffusion en Andorre. Les émissions d'Andorradio ne s'interrompront plus jamais, cette station se développera sans contrainte et se transformera de nombreuses années plus tard en "Sud Radio". Une fois encore, la politique du fait accompli, déjà employée par Radio Andorre à sa création, aura payé. Quant à Radio Andorre, elle ne sera plus menacée directement dans sa survie par le gouvernement français mais devra désormais surveiller de près ce nouveau concurrent qui ne pourra se développer qu'à son détriment.

Janvier 1958 :
Radio Andorre diffuse désormais une session les matins de 7h à 9h, en plus de ses émissions du soir.

18 septembre 1958 :
La concurrente de Radio Andorre diffuse sa première émission sous le nom de Andorradio.


 


:: Prolongation de la durée des émissions.
Depuis 1954, Radio Andorre était passé de 10 heures de programmes quotidiens à 12 heures. Dès janvier 1958, elle passe à 14 heures de programme par jour. Une nouvelle session du matin est désormais diffusée de 7h à 9h. le dimanche, les émissions commencent à 10h pour ne plus s'interrompre jusque 24h. Cette décision est dictée par l'évolution des habitudes d'écoute des auditeurs. La télévision commence peu à peu à gagner sur l'audience de soirée de la radio. D'autre part, des études montrent que les auditeurs ont tendance à rester sur la fréquence qu'ils écoutent le matin en se levant. Le fait d'être la seule radio commerciale à ne pas émettre le matin était un handicap pour Radio Andorre. Avec la perspective d'une nouvelle concurrente dont l'émetteur procède à ses premiers essais en Andorre, Radio Andorre se devait d'anticiper cette nouvelle épreuve. Contrairement aux autres radios, cette session n'est pas consacrée à l'information puisque Radio Andorre continue à ne pas en diffuser. Elle diffuse de 7h à 9h plusieurs émissions musicales dont "Jazz-matin", le "Club du Rythme", "Aubade musette" et commence ses émissions par "Bonjour Madame".

:: Nouvelle émission littéraire en espagnol.
"Mi Amigo El Libro" est lancé sur Radio Andorre le 16 octobre 1958 à 22h35. Chaque jeudi, elle propose à destination des auditeurs espagnols durant 20 minutes une sélection de nouvelles. L'émission est patronnée par "Editorial Molino".


Lundi 24 mars 1958

07h00

Bonjour madame

07h05

Bonne fête

07h10

Aubade musette

07h25

Musique variée

08h25

Jazz-matin

08h45

Club du Rythme

09h00

Fin de la session du matin

12h00

Programme à la carte

12h30

Magazine de la Ménagère

12h35

Musique

12h53

Ca va bouillir

13h00

Rythmes et refrains

13h35

Irons nous dans la lune

13h50

Succès

14h00

Rendez-Vous

14h20

Molinos de Viento (Pablo Luna)

15h05

Orchestre Ralph Marterie

15h25

Succès italiens

15h35

Franck Pourcel et ses cordes

15h55

Musique d'Espagne

16h11

Le Mexique chante

16h25

Sur les bords du Danube

16h45

Agrupacion Folklorica des Pont D'Inca

17h05

Guinguette Musette

17h20

Les Compagnons de la Chanson

17h35

Danse

18h00

Vos nouveautés mesdames

19h12

On vous prend au mot

19h30

Bonne fête

19h35

Joyeux Anniversaire

19h45

La Famille Duraton

20h00

Restez froid présentation Pierre Louis

20h15

Martini Club animé par Robert Rocca

20h45

Vingt questions
avec Robert Rocca

21h00

Succès

21h05

Concert des auditeurs

21h30

Music-hall du soir - Rosa Mujer Espagnola (L. Morata)
- La ville (Gilbert Bécaud)
- Lazarelle (Georges Guétari)
- Ma chérie si jolie (Sacha Distel)
- Pour un air (Philippe Clay)
- Les garçons et les filles (C. Robin)
- Les amants de la rue (G. Guy)

22h00

Pour l'Espagne

22h03

Rythmes

22h15

Bonsoir les amis

23h00

Musique à votre goût

24h00

Fin des émissions

Emissions produites à l'extérieur



 


:: Décès de Paul Servant (Jean-Lou Chabrier)
Radio Andorre annonce la mort de Paul Servant survenue le 2 août 1958. Paul Servant avait été embauché comme speaker à Radio Andorre au début des années 50. Il assurait également les reportages de la station et était le gérant responsable de la revue des Amis de Radio Andorre "la Voz de Radio Andorra". Il fut ensuite nommé Directeur Artistique de Radio Andorre avec Norbert Bros. Comme d'autres collaborateurs de la station, il avait une double identité, puisque c'est sous le nom de Jean-Lou Chabrier, qu'il était aussi producteur et speaker de nombreuses émissions. On lui doit la production des émissions féminines de la station "Le Magazine de la Ménagère" et "Vos nouveautés Mesdames" qu'il présentait sous l'identité de Jean-Lou Chabrier avec Lydia Linares. Mais il produisait et présentait aussi sous le nom de Paul Servant les émissions pour les enfants "le Club de l'Oncle Paul" et animait la plus ancienne émission de Radio Andorre, "Le Courrier des Auditeurs". Sa disparition marquera une étape dans la vie de la station.

 

Type

Langue

Date

Descriptif

Source

Articles de presse

1er trim 1958

"Guide de la Radio, de la Télévision et du Disque" (extrait) Ce numéro consacre 3 pages à la présentation de la station et de ses programmes
(900 Ko)

Guide de la radio, de la télévision et du disque.
Décembre 1957
Directeur de Publication :
Jean Richemond
Rédacteur :
Raymond Thévenin
Archives Jean-Marc Printz

 

 

page précédente

1956

1957

1959

1960

page suivante

Plan du site

Infos site

Sources

Email

Retour homepage