Aqui Radio Andorra

 

:: L'histoire de Radio Andorre dans les années 80
Le 26 juin 1980, le Conseil Général des Vallées d'Andorre, instance dirigeante de la Principauté d'Andorre, confirme son intention de ne pas renouveler la concession qu'il a accordée en 1961 à Radio Andorre et Sud Radio à son échéance de mars 1981. L'Etat andorran souhaite nationaliser la radiodiffusion qu'il juge trop liée aux états français et espagnols. Le 2avril 1981, il ordonne aux deux stations de cesser immédiatement leurs émissions. Radio Andorre s'exécute le soir même à 21 heures. Sud Radio n'obtempère pas et poursuit ses émissions encore quelque temps avant de se replier sur le territoire français où les radios libres commencent à se faire entendre. De pétitions d'auditeurs, en pourparlers avec les autorités andorranes, le combat de Radio Andorre, pour retrouver la voix, se poursuit durant 3 ans. Malgré une tentative de relance en 1984, par une équipe dissidente, qui échouera au bout de 3 mois, Radio Andorre ne renaîtra jamais de ses cendres. A part les 5 premières années de son existence, Radio Andorre aura connu près de 40 ans de luttes pour sa survie. Paradoxalement, c'est à l'heure où les radios privées se libèrent enfin du monopole d'Etat dans la plupart des pays d'Europe, qu'elle est obligée de se taire pour laisser la place à une radio d'Etat. La "Radio Nacional d'Andorra" radio du service public andorran ne diffusera sa première émission qu'en 1991, après 10 ans de silence des ondes en Andorre. Elle utilisera les anciens studios de Sud Radio, n'émettra qu'en modulation de fréquence et en catalan sur le territoire andorran, sans être audible en France. Les studios de Radio Andorre disparaîtront dans un incendie qui emportera aussi les archives et l'impressionnante discothèque. Seules les immenses antennes, qui portaient la voix de l'Andorre à travers l'Europe entière, se dressent encore au bord du lac d'Engolasters, mais elles sont muettes à jamais.

Durant ces dernières années de vie, Radio Andorre n'abordera jamais à l'antenne le problème du non renouvellement de sa concession. Fidèle à sa tradition, Radio Andorre n'a jamais pris de position politique au micro, même lorsqu'il s'agit de sa propre survie. Elle multiplie, au contraire, les émissions de distraction, les jeux et les variétés en public et en direct de son studio d'Andorre-la-Vieille ou de son podium sur les plages du midi. En dehors du français et de l'espagnol, la principale langue d'Andorre, le catalan, est aussi de plus en plus présent dans les programmes. Ce geste, en destination des autorités andorranes, désireuses de couper les ondes de la principauté des influences françaises et espagnoles, n'empêchera la station de diffuser sa dernière émission le 26 mars 1981. C'est Gilles Marquet, Directeur de la station depuis le début des années 60, qui prend le micro pour saluer une dernière fois les auditeurs. Cette ultime intervention est suivie de la diffusion de l'hymne andorran et la station se tait définitivement à 21 heures.

page précédente

Années 30

Années 40

Années 50

Années 60

Années 70

Années 80

page suivante

page précédente

page suivante

Plan du site

Infos site

Sources

Email

Retour homepage